Prix d’un baby foot

 

En France, le prix d'un baby-foot est souvent considéré comme "abusif", car nettement plus cher que chez nos voisins Européens, plus cher également que toutes ces importations chinoises dont nous sommes inondés depuis quelques années.

Je vous propose de regarder plus en détails les raisons de ces différences...

 

La caisse

Les matériaux utilisés pour la caisse du baby foot sont un des critères principaux qui déterminent son prix.

Seules quelques rares marques fabriquent encore leurs baby foot en bois massif, mais la plupart utilisent le contre plaqué (assemblage de feuilles de bois collées entre elles), le panneau de particules (à base de copeaux, sciures, farine de bois et déchets de scierie) ou le MDF (panneau de fibres de bois à moyenne densité).


Ces panneaux sont recouverts d’un placage bois (feuille de bois collée), d’un revêtement mélaminé (feuille de papier enduite de résine collée à chaud), d’un stratifié (empilement de feuilles de papier kraft noyées dans de la résine thermo-durcissante, la dernière couche étant remplacée par une feuille de papier de couleur ou imprimée de motifs.
Le Formica, matériau mythique des années 70, est de la même famille que les stratifiés.

 

Ces matériaux sont d’un bon rapport qualité-prix, avec des décors en quantité, et séduisent le plus grand nombre. Le mélaminé est moins cher que le stratifié, mais sa résistance est également inférieure. Le principal inconvénient de ces matériaux à base de panneaux de bois est l’émission de formaldéhyde, une substance contenue dans certaines colles et qui pollue nos intérieurs…

 
 

En conclusion, un baby foot en bois est plus onéreux, mais rien ne remplacera sa chaleur et son caractère convivial et intemporel !

 

 

 

 

 

Les barres

En dehors de la France, pratiquement tous les pays utilisent des barres traversantes. C’est à dire que les barres traversent la table et ressortent de l’autre côté. Il n’y a qu’une seule barre, pleine ou creuse, dans laquelle les joueurs sont vissés. Ces barres offrent une meilleure fluidité de jeu car elles coulissent nettement mieux, les frottements étant très limités. Son inconvénient reste au niveau de la sécurité, notamment pour les enfants en bas âge qui tournent autour du baby…

 

En France, les baby foot ont des barres télescopiques : la tige rentrante est fixée d’un côté, et de l’autre côté la barre extérieure vient coulisser sur cette tige à travers un palier. De cette manière, aucune barre ne ressort du côté opposé aux poignées et les joueurs sont fixés sur la barre extérieure uniquement.

Ce type de barres a un inconvénient, du fait d’une conception plus compliquée : un prix plus élevé ! Un autre est leur fragilité, car les barres télescopiques peuvent se tordre ou se voiler plus facilement.

 

 
 
 

Les Joueurs

Une autre spécificité française : les joueurs en métal, ou plus exactement en alliage d'aluminium !

Les fabricants étrangers utilisent des joueurs en plastique haute densité, ou des joueurs en bois en Espagne et au Portugal.

 

 

 

 encore, le tarif s'alourdi pour la France car le prix d'un joueur en aluminium est environ dix fois plus élevé que celui d'un joueur en plastique... mais, sans être trop chauvin, il faut reconnaître que nos baby-foot sont quand même plus jolis !

 

 

Nous pouvons ainsi proposer des joueurs de baby-foot personnalisés, ce qui permet d'apporter une touche plus originale à nos baby foot !

 
 
 

Grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons aller très loin dans la personnalisation des joueurs... Nous avons par exemple réalisé deux babyfoot pour Dior, avec des joueurs fabriquées en 3D Inox, ou plutôt des joueuses car nous avons reproduit un de leurs modèles des années 50 !

 

 

 

 

à suivre ...